top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurMarie-Pier Hébert

+ de muscles = meilleur métabolisme basal

Une bonne masse musculaire a un effet positif sur le métabolisme basal, également connu sous le nom de métabolisme au repos. Le métabolisme basal représente la quantité d'énergie que votre corps dépense au repos pour maintenir ses fonctions vitales, telles que la respiration, la circulation sanguine et la régulation de la température corporelle.





Les muscles sont des tissus métaboliquement actifs, ce qui signifie qu'ils nécessitent plus d'énergie pour fonctionner par rapport aux autres tissus du corps. Ainsi, plus vous avez de masse musculaire, plus votre métabolisme basal sera élevé. Voici quelques raisons pour lesquelles une bonne masse musculaire peut avoir un impact sur votre métabolisme basal :


  1. Augmentation de la dépense énergétique : Les muscles brûlent plus de calories que les autres tissus, même au repos. Avoir plus de masse musculaire augmente donc la dépense énergétique de votre corps, ce qui contribue à un métabolisme basal plus élevé.

  2. Effet thermogénique : L'activité musculaire génère de la chaleur, ce qui entraîne une augmentation du métabolisme. Cela signifie que votre corps brûle plus de calories pour maintenir une température corporelle stable lorsque vous avez une bonne masse musculaire.

  3. Métabolisme post-exercice : Lorsque vous faites de l'exercice, en particulier des exercices de résistance tels que la musculation, vos muscles subissent des micro-lésions. Le processus de réparation de ces lésions nécessite de l'énergie, ce qui augmente temporairement votre métabolisme même après l'exercice.

  4. Maintien de la composition corporelle : Avoir une bonne masse musculaire favorise la répartition de la masse maigre (muscles) par rapport à la masse grasse. La masse musculaire est plus métaboliquement active que la masse grasse, ce qui peut contribuer à maintenir un métabolisme basal plus élevé.

Il est important de noter que l'impact de la masse musculaire sur le métabolisme basal peut varier d'une personne à l'autre en fonction de facteurs tels que l'âge, le sexe, la génétique et le niveau d'activité physique global. De plus, d'autres facteurs, tels que l'alimentation et le niveau d'activité physique quotidienne, jouent également un rôle dans la détermination du métabolisme basal global.

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page